Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 novembre 2014 5 14 /11 /novembre /2014 07:34

Elle avait commencé trois ans auparavant, quand nos parents nous confièrent un matin, au petit déjeuner  leur projet :

Nous allons acheter une maison !

Vivant depuis toujours dans cet appartement bordelais  c’était la surprise!

Toute la famille était réunie : Bénédicte alors âgée de sept ans, maman Patricia, papa Gilles et moi Nicolas neuf ans au moment de cette grande décision !

 

Ce n’était pas la première fois que le premier repas  de la journée donnait lieu à des discussions sur des rêves.  Il y avait eu, l’achat d’une caravane, celui d’un bateau et un tour du monde dans la foulée, l’éventualité d’un nouveau bébé ! Pendant quelques jours les conversations, alimentées par les commentaires de chacun, animaient les repas,  puis la vie reprenait son cours !

Cette fois ci la réflexion semblait sérieuse, ce n’était pas une lubie du moment : les yeux embués de sommeil, nous tartinions nos biscottes quand papa sur un ton très solennel  annonça :

-  C’est décidé, nous allons déménager !

-   Déménager ! Pourquoi ? On n’est pas bien ici ?

 

Vivre en ville n’était plus possible, selon eux rien ne valait la campagne. Ici l’air n’était plus respirable,  le bruit, la pollution, des fléaux qu’il fallait fuir, bref nous prenions des risques tous les jours. L’écologie s’insinuait dans notre existence, des souvenirs d’émissions, de reportages, remontaient à la surface.

   -   Une maison avec une cheminée ? Nous aurons l’électricité et la télévision ?

   -    Vous êtes sots, vivre à la campagne ne signifie pas remonter le temps, juste s’éloigner des embarras de la civilisation en gardant le meilleur.

La nature possédait toutes les vertus et nous allions très rapidement nous en rendre compte.

 Rapidement c’était vite dit !  Ce qui est sur c’est qu’à partir de cet instant rien ne fut plus comme avant.

Tels les mousquetaires, tous unis, nous nous précipitions dans l’aventure, bien décidés à dénicher la perle rare qui satisferait chacun d’entre nous.

  • Où se trouvait-elle ?

 

 

  Bénédicte rentre  au collège cette année. Tout le monde craque devant sa frimousse espiègle, il m’arrive d’être jaloux ! Pas très grande, blonde, frisée, elle n’est pas trop mal pour une fille !

Mais à cette époque, un palais de conte de fée, trottait dans sa tête. La comtesse de Ségur était passée par là, (oui je sais, elle n’est plus à la mode mais en fouillant dans les greniers des grands parents nous avions retrouvés les vieux livres qui avaient bercés l’enfance des parents et peut-être même des grands parents !!) Elle se voyait recevant ses amies,  organisant des goûters dans un parc, déambulant dans des pièces immenses, jouant aux petites filles modèles, la vie de château quoi !

Aujourd’hui, elle  s’enferme dans la chambre avec ses copines (elle en a beaucoup !) et on les entend pouffer de rire, et piailler toute l’après midi ! Elles essaient de ressembler à leur chanteuse préférée, écoutent les CD, lisent des magazines et rêvent de devenir stars à leur tour.

 

Maman, c’est une super maman !

Elle peint, décore des livres. Quand elle  pénètre dans son atelier, au fond du couloir, elle met un écriteau sur la porte : «  ne déranger qu’en cas d’absolue nécessité ».  J’aime beaucoup les aquarelles qu’elle fait. Elle a réalisé nos portraits, ils sont en bonne place dans le séjour, les visiteurs ne manquent pas d’apprécier la ressemblance.

A la sortie de l’école,  toujours souriante, élégante avec un rien de fantaisie, je ne vois qu’elle. Les copains m’envient : une maman artiste, ça classe !

Je crois qu’elle est l’instigatrice de l’affaire !

 Manque de place,  atmosphère bruyante, très souvent elle nous disait ses difficultés d’exercer son travail . Dès les premiers beaux jours, elle s’exilait sur les bords de la Garonne, son chevalet sous le bras et revenait le soir les joues colorées et les yeux brillants. Le port, les bateaux, les voyages inspiraient ses œuvres,  mais ses allées et venues compliquaient son activité, elle souhaitait une  autre organisation, peut-être de nouveaux lieux pour exercer sa passion. 

Papa,  on le voit moins souvent. Il part le matin après le petit déjeuner et ne rentre que le soir vers huit heures. Ingénieur dans une société qui vend des produits phytosanitaires, les copains ne comprennent pas son métier, je fais l’important mais je n’ai pas tout compris non plus !

Quelquefois il part toute la semaine en voyage d’affaires. Il va à Paris  et à l’étranger pour des séminaires.  Il nous ramène des cadeaux, nous aimons bien.

Quand maman a une idée, elle le convainc toujours, elle sait trouver les arguments qui emporteront la décision. On les adore. On a de la chance d’avoir des parents super sympas !

 Les parents de Fred, mon meilleur ami sont séparés. Quand arrive le dimanche, il calcule pour savoir dans quelle famille il va passer le week end, je ne l’envie pas du tout !

Nicolas, c’est moi, j’ai douze ans, maman dit que je suis grand et beau garçon !

Je  suis en cinquième et je ne me débrouille pas trop mal !

J’ai de nombreux amis depuis l’école primaire : Fred, Louis, Jonathan et d’autres. On joue au foot, on se retrouve à l’entraînement et pour les matches. Passionné d’informatique, complètement accro aux jeux vidéos, je frise l’over dose. Dans notre nouvelle demeure, j’ai un ordinateur dans la chambre et dès que j’ai fini mes devoirs, je surfe et je joue. Au début de l’aventure je rêvais de sports, de terrain de jeux, court de tennis ! Ma chambre était tapissée de photos : Mikaël Jordan, Yannick Noah, Tony Parker.

Je n’avais pas très envie de vivre ailleurs. J’allais perdre mes camarades de classe, du moins le croyais-je, et me retrouver seul ! L’inconnu me faisait peur.

 

 

N’oublions pas le chien, une femelle, Lorraine, elle n’a jamais vu de gibier sauvage pourtant c’est un  Korthal,  chien d’arrêt par excellence. Elle est arrivée dans la famille peu après ma naissance, et a pris une telle place qu’il semble parfois que nos parents ont trois enfants ! Aujourd’hui elle est un peu sourde, passe le plus clair de son temps à dormir mais nous accompagne partout.

Revenons à nos projets !!

quelques vues de Bordeaux
quelques vues de Bordeaux
quelques vues de Bordeaux

quelques vues de Bordeaux

Partager cet article

Repost 0

commentaires