Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 octobre 2015 7 18 /10 /octobre /2015 19:19

Pays de contrastes

Pays des extrêmes

Ce pays me surprendra toujours!

Une nuit fraîche nous laissait présager  une douce journée! Surprise! Très tôt le vent d'Est s'est levé.

Vent d'Est c'est le chergui venu du désert qui s'est réchauffé aux rayons matinaux du soleil et petit à petit la température monte.

En début d'après-midi le thermomètre affiche 37°, c'est le moment où Eole, capricieux ou moqueur, décide de se retourner! Grand bien pour nous, le mercure atteint une zone de douceur, nous pouvons aller sur les falaises vérifier si le poisson a de l'appétIt!

La mer est calme, plate, seul un petit clapotis en fond sonore.

A flanc de falaise un pêcheur! Comment est-il parvenu jusqu'à  ce rocher? La paroi est raide sur une hauteur de 3 ou 4 m puis un semblant de balcon longe horizontalement ce  mur.

Un peu plus loin,  une mobylette stationne sur le plateau en signalant une anfractuosité, une brèche qui permet de descendre et, en prenant beaucoup de précautions, de rejoindre le poste de travail. Sa témérité ne sera guère récompensée.

Les pêcheurs professionnels ne sont plus très nombreux. Le ballet des vélos moteurs qui autrefois les conduisaient à la recherche de leur gagne- pain a cessé. Seuls quelques obstinés persévèrent. Mais peut-être n'ont-ils que cela pour survivre?

La misère est là bien présente.

Peu de poissons dans la besace, mais nous rentrons.

Le vent agite la toile de l'auvent, un vent à nouveau chaud.

La nuit est étoilée, le marchand de sable est passé!

Plus tard un air frais nous réveille puis un cliquetis sur le toit: il pleut!

Une pluie fine qui s'arrête aussitôt. Quelqus éclairs sur la mer et celle-ci se gonfle de colère on entend les vagues s'écraser sur la plage.

Demain sera un autre jour!

Voir les commentaires

Partager cet article

Repost 0

commentaires