Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 mars 2016 6 05 /03 /mars /2016 16:29

 

Chaque année c’est la même chose, dés que la nouvelle année montre le bout de son nez, une crainte m’envahit ! Je sais que la ronde des saisons ne s’arrête jamais, pourtant une question trotte dans ma tête :

  • Quand le printemps fera-t-il son apparition ?

Janvier s’écoule dans la froidure et malgré les journées ensoleillées, la nature hiberne.

  • Les arbres sont-ils endormis ou ont-ils souffert du gel de façon irrémédiable ?

Un à un les feuillets du calendrier s’envolent. Février, dans les prés bien exposés au sud, les premières jonquilles font leur apparition !

Ces fleurs sont guettées dans notre région, elles poussent depuis toujours dans les prairies et les rangs de vigne (non désherbés). Les enfants les cueillent et vont les vendre sur les marchés pour alimenter les caisses des écoles. Dans certains endroits on trouve également des tulipes rouges ou jaunes.

Sur les bords de route, dans les pelouses, « le poète à toujours raison » lorsqu’il écrit : « Mars qui rit malgré les averses

Prépare en secret le printemps…

Pour les petites pâquerettes

Sournoisement lorsque tout dort

Il repasse les collerettes…. »

Les merles saluent la venue du jour et lui font une aubade. Le coucou lance son cri et si les enfants s’amusent à chercher celui qui les nargue, une grande tristesse se prépare pour l’oiselle dont il a occupé le nid. Dans les vergers cerisiers blancs et pommiers roses (contrairement à la chanson) resplendissent, prometteurs de fruits juteux.

  • Pourquoi s’inquiéter ?
  • Le renouveau est là, les beaux jours aussi ! Mais, allez savoir pourquoi je ne serai rassurée que lorsque les lilas refleuriront !

Partager cet article

Repost 0

commentaires