Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 décembre 2016 4 29 /12 /décembre /2016 15:11

Connaissez-vous les belles histoires du sapin de Noël ?
De nombreuses légendes circulent. L’une d’elles dit que la coutume viendrait d’Egypte. Un voyageur revenant du pays des pyramides raconta que là-bas, on construisait un édifice en bois rappelant les célèbres Gizeh, Kheops, Khephren qui se dressent dans le désert. On décida, en Europe, de faire de même pour célébrer le solstice d’hiver, couronnant l’œuvre d’un disque doré pour célébrer le soleil et la chaleur à venir.
Plus tard Martin Luther demanda qu’on remplace ce simulacre par un sapin. Ses branches toujours vertes étaient un présage de printemps. Elles furent couvertes de petites bougies, symboles de la vie et de la foi.
Une autre légende raconte qu’un bûcheron rentrant chez lui à la nuit tombée fut ébahi par la beauté du spectacle qu’offraient les étoiles brillant à travers les branches des sapins couverts de givre. Expliquant à sa femme la beauté de la scène, il alla couper un sapin et le couvrit de rubans et de bougies ! Les voisins, et surtout les enfants, éblouis à leur tour décidèrent de faire de même !
Voici celle que je préfère :
Une maman s’affairait à préparer la soirée de Noël. L’arbre était dressé, garni de bougie, la pièce consciencieusement nettoyée, dépoussiérée. Le soir venu, tandis que la maisonnée dormait, les araignées chassées revinrent et découvrirent le sapin. Elles s’activèrent à tisser leurs toiles entre les branches. Quand le père Noël vint faire sa distribution de jouets, il les trouva heureuses et satisfaites de leur travail. Pour parachever la décoration il changea les fils grisâtres en fils d’or et d’argent. L’arbre se mit à scintiller et à l’aube les enfants ravis découvrirent la merveille !
C’est depuis ce temps là que les guirlandes décorent désormais tous les sapins de Noël !
Mais la légende dit qu’il faudrait toujours glisser entre les branches de gentilles araignées !

Nicole

Partager cet article

Repost 0

commentaires