Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 décembre 2007 5 28 /12 /décembre /2007 10:30
                                                               
                                                                           
           
Nuit des merveilles
 
 
 
-           24 décembre, youpi s’écria Benjamin, nous y sommes c’est aujourd’hui !
-           Oui  répond maman ce soir c’est la nuit de Noël !
Mais Benjamin a d’autres idées en tête, bien sur il y aura demain matin des cadeaux au pied du sapin. Dans les paquets, soigneusement empilés, il trouvera la console commandée, les DVD choisis, cochés sur la liste remise par papa pour la communiquer au père Noël, le blouson qu’il a admiré dans la vitrine de la boutique, il sera comblé mais pas surpris. Depuis longtemps il sait que ce jour là, ses vœux sont exaucés.
Certains de ses camarades n’ont pas sa chance, ils attendent avec impatience le grand matin et quelquefois il lui arrive de les envier ! Il exagère mais connaître ce petit frisson qui précède la découverte, il aimerait bien !
Jamais il ne dira  cela à ses parents, car en fait il apprécie sa situation et cette année il est lui aussi fébrile, il a rendez-vous ce soir avec …. Chut ! Personne ne doit savoir avant l’heure !
Il y a deux jours, au cours d’une expédition dans les combles, Benjamin a déniché un livre de légendes très vieux et comme il adore lire, il l’a emporté !
A huit ans on aime les belles histoires, on croit encore aux contes de fées même si on ne l’avoue pas !
« Aminuit,  La nuit des merveilles, (ainsi nomme-t-on la nuit de Noël)  les animaux parlent le langage des hommes. Ils échangent des commentaires sur leurs maîtres. » Maman l’a appelé, il n’a pas continué, mais il a mijoté son projet : surprendre ses chiens, Love et Mina. Ce sont deux caniches, chouchoutés par maman, toujours soigneusement toilettés, qui accompagnent la famille depuis de longues années.
Parfois, Benjamin est jaloux de l’attention que maman leur porte, il aimerait savoir ce que cachent ces regards espiègles, se moquent-ils des humains ? Comprennent-ils tout ce qu’on dit comme l’affirme papa ? Comment sont-ils si intelligents sans aller à l’école ? Jamais de devoirs pour eux, jamais ils n’entendent la sempiternelle phrase qui sonne à ses oreilles quand il baille aux corneilles devant ses cahiers : tu dois travailler pour avoir un bon métier quand tu seras grand !
A minuit il quittera la table familiale, prétextant une envie soudaine et pressante et il filera vers la pièce où en principe on aura enfermé les chiens pour qu’ils ne dérangent pas mamie. Pour une fois, Benjamin apprécie qu’elle ne les aime pas !
Après il improvisera mais il y a peu de chance qu’on découvre son absence, les adultes seront occupés à porter des toasts.
La journée n’en finit plus, Benjamin a repéré les lieux, préparé son scénario. A vingt deux heures les invités sont là, tout se déroule comme prévu, Love et Mina ont rejoint leur coussins, tandis que maman et mamie s’activent à la cuisine, papi et papa commentent les dernières nouvelles. Ensuite projection du film : Kirikou et les bêtes sauvages. Blotti contre sa mère, Benjamin se laisse emporter par la magie de l’histoire. Il rêve de l’Afrique, il sera explorateur, il filmera les animaux … mais il a oublié de prévenir le marchand de sable et ses paupières s’alourdissent. Maman le prend dans ses bras et le dépose doucement sur son lit, on le réveillera pour le repas.
Beaucoup plus tard, des aboiements tirent Benjamin de son sommeil. Que se passe-t-il ? Papi vient le chercher, le père Noël est passé, on n’attend plus que lui pour ouvrir les cadeaux, même les chiens manifestent leur impatience.
-           Quelle heure est-il ?
-           Deux heures du matin, tu ouvres les paquets et ensuite on dégustera la bûche de Noël.
Benjamin est déçu, mais rapidement ses nombreux jouets lui rendent son sourire, il y a une surprise : la panoplie Harry Potter, il pourra faire de la magie !
Quelques jours plus tard, il reprend sa lecture interrompue, la fin de l’histoire lui donne des frissons : ceux qui cherchent à surprendre les conversations animales prennent le risque de devenir muet !
-           Je l’ai échappé belle, merci Marchand de sable !
   
 
           

Partager cet article

Repost 0

commentaires

cimo 13/01/2008 16:45

bientôt je pourrai puiser dans ce blog enchanté pour briller auprés de ma petite Defne. Merci Nicole et à bientôt. cimo

chrystelyne 03/01/2008 21:07

Encore une jolie histoire à raconter aux enfanfs ! Ton blog est un trésor pour les mamans et les mamies en panne d'inspiration pour la lecture du soir  !bises chrystelyne

Christian JULIA 28/12/2007 19:31

on ne peut pas laisser de commentaires sur un si joli conte, tu peints la vie si merveilleusement avec les mots...Tendresses et bon bout d'an

Flo-Avril2 28/12/2007 15:12

Très jolie histoire, j'ai aimé. Je prends moi aussi beaucoup de plaisir, à écrire des contes pour enfantsAmitiésFlo

dom 28/12/2007 11:42

 Jolie histoire ... qui finit bien ;-) !Bon vendredi ! Bisoux.