Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 février 2008 4 28 /02 /février /2008 15:25
 
 
 
 
Là, tout près, sur la terre grise,
Alors que je me suis assise,
Trois petites fourmis
Toutes pleines de vie
Se hâtent de voir,
Juste avant le soir,
Qui, un petit bâton,
Qui, un brin de laiton.
 
Mais à peine ai-je écrit
Un vers sur ces fourmis,
Qu’une bête arriva
Et sans mot les happa.
 
 
                               Maryse  Printemps 1970
 
  
Vous avez aimé le poème de Maryse, en voici un autre.Nicole

Partager cet article

Repost 0

commentaires

francoise oleron 03/03/2008 06:17

Bisous et bonne journée de lundifrançoise

aimee 02/03/2008 23:52

Voilà un bien beau poeme,la fin,evidemment non,mais,ce poeme se termine ainsi,alors,respectons-le.Bises et bonne nuit.Aimée

CATALANE 02/03/2008 21:32

Sacrées fourmis ...

paola 01/03/2008 17:11

Je passe te faire un petit coucou rapide avant de boucler mes valises pour une petite semaine de vacances.Je te souhaite un bon week end et te dis à bientôt.Paola

Jeanine et René 01/03/2008 07:28

..pas mal ce petit poeme...bon weekend et bisous

francoise oleron 29/02/2008 06:41

Beau poème de maryse, comme tu sais faireBisesFrançoise