Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mars 2008 2 18 /03 /mars /2008 14:07
 
Pluie sur le Sahara
 
L’été a été très chaud comme en témoigne le paysage desséché qui s’offre à nos yeux. Depuis six mois pas une goutte de pluie n’est venue  humidifier et rafraîchir  l’atmosphère. Les moutons broutent les rares brins d’herbe qui poussent sur les rochers de la hamada. Les chèvres errent dans le village, chapardant les détritus, elles lorgnent d’un œil avide l’étalage des fruits et légumes. Avec le retour de l’automne, chacun se prend à espérer : Allah sera miséricordieux et enverra l’eau salvatrice.
De temps en temps les hommes scrutent le ciel : des bataillons de nuages s’avancent à l’ouest, la température a chuté de quelques degrés, cette fois l’attente sera récompensée. Mais ici rien n’est simple, il ne suffit pas qu’un gros cumulus stagne au-dessus de nos têtes pour qu’il crève et dispense un arrosage.  
Le vent se lève, violent. Chacun se calfeutre chez soi et assiste impuissant et plein d’espoir  à la révolte des forces de la nature. Les papiers tourbillonnent, les portes claquent, la mer se gonfle et les vagues se jettent à l’assaut de la falaise. Emportées par le souffle puissant, les boules d’écume blanchâtre s’envolent et se posent sur le sol caillouteux.  Quelques gouttes s’écrasent puis tout s’apaise, le ciel redevient bleu pourtant au loin une nouvelle attaque s’annonce. L’horizon s’obscurcit, un nuage crève sans plus de succès. Il faudra attendre le soir, la nuit venue pour entendre le crépitement de l’eau sur la toiture. Hélas dans ce pays de la démesure, un ruissellement dévastateur conclus  souvent la lutte entre les éléments déchainés. A l’aube le soleil se lève inconscient du combat de la nuit. Sur le plateau,  des flaques subsistent, dans une semaine elles se couvriront de reflets verts qui feront la joie des ovins.  « La moindre goutte d’eau tire du sable l’étincelle verte d’un brin d’herbe » ( Saint Exupéry, Terre des hommes)
Parfois la chance sourit et une averse s’abat sur la région. Vite, chaque parcelle de terre cultivable est labourée et l’attente continue : « pleuvoir n’est rien si le sol ne boit pas quand il faut à l’heure des semis et de la récolte ». 

Quand les conditions climatiques sont favorables, des milliers de fleurs surgissent entre les cailloux, le miracle de la vie se renouvelle pour le plaisir des yeux et dans les familles l'espoir renaît: cette année le blé lèvera et le troupeau mangera. Par la Grâce d'Allah!
   
                                 Nicole   18 mars 08
                 En supplément quelques proverbes Touareg :
Le courage de la goutte d'eau, c'est qu'elle ose tomber dans le désert
Les rêves ont leur place dans la vie, une vie sans rêve est comme une terre sans pluie.

Pour lire d'autres proverbes et récits de voyage, allez chez Danae!

Partager cet article

Repost 0

commentaires

danae 30/03/2008 13:39

Salut NicoleMon amie Tellit a recueilli un conte touareg : la souris et le chameau , pour toi. Tu peux t'en servir si ça t'intéresse. C'est sur mon blog à la page des proverbes en commentaire sur la page 2.J'espère que ça te fera plaisir.bon dimanche danae

francoise oleron 24/03/2008 06:34

Bisous et bonne journée de lundifrançoise

bunny le chti 23/03/2008 10:11

BonjourJe te souhaite de bonnes fêtes de PaquesEst-ce que la poule a pondu des oeufs en chocolat , lolbon dimanche

plume 23/03/2008 08:52

Je passes te souhaiter de joyeuses pâques !!! bisous

francoise oleron 23/03/2008 05:45

Bisous et bonne journée de dimancheFrançoise

francoise oleron 22/03/2008 07:48

Bisous et bonne fêtes de PaquesFrançoise

Jeanine et René 21/03/2008 07:40

bonne journée Nicole, et Joyeuses Pâques, bisous
 

francoise oleron 21/03/2008 06:37

Bisous et bonne journée de vendredi
 
Françoise

Azalaïs 20/03/2008 10:06

J'aime beaucoup ton texte et le proverbe Touareg sur le courage de la goutte d'eau! Orphéa écrit aussi parfois sur les hommes du désert!J'ai vecu quelques temps en plein désert Algérien ( mon père était militaire) et je me souviens bien de tout ce que tu décris , en particulier de l'oued quand il était soudain en crue!

francoise oleron 20/03/2008 06:08

De belles phrases pour ce texte sur le Sahara...mais dans le sud ce n'est guère mieuxBisousfrançoise

Driss 19/03/2008 22:28

Au sahara,on dit que "le lien entre ciel et terre est fait de pluie".Bonne continuation

danae 19/03/2008 17:48

En passant par ici j'ai découvert un petit renvoi sur mon site !Merci Nicole. Tu écris de magnifiques textes !@mitiésdanae

plume 19/03/2008 17:08

Bonsoir, Nicole, suis ravie de te rencontrer. Plein de beaux voyages à raconter, je vois. Donc je reviendrais ... amitié

Christian JULIA 19/03/2008 16:57

ici, nous ne sommes pas dans le Sahara, mais juste en face, hi! hi! et franchement, un peu de pluie ferait le plus grand bien... Nous avons presque deux ans de pluviométrie de retard...Tendresses

Alice HUGO 19/03/2008 11:33

Beaucoup d'humanité - dans ta prose comme dans tes Poésies - Nicole.Je t'ai lu avec plaisir et je reviendrai.                     Alice.

Jeanine et René 19/03/2008 07:15

très beau texte, et proverbes...l'eau dans le désert, quelle bénédiction ! bonne journée et grosses bises