Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 septembre 2008 4 25 /09 /septembre /2008 18:27




La vie sauvage est agréable mais au bout d'un certain temps les avantages d'une vie plus civilisée commencent à prendre une valeur inestimable.

On ne trouve jamais ce que l'on cherche à l'endroit où on le cherche !

 Comme les caravaniers nous suivons les pistes et avançons dans cet océan de sable et de cailloux, à la recherche d'un port ou d'une escale où nous pourrons nous ravitailler.

Nous avons levé l'ancre tôt le matin. A Goulimine il fait déjà 40°.

Cette ville appelée «  la ville des hommes bleus « est une des portes du désert ». Elle a perdu son animation, les caravanes ne reviennent plus de leur croisière en mer de sable et  le marché aux moutons et le souk aux chameaux n'attirent plus que les touristes, on n'y rencontre guère de vrais touaregs !

L'air chaud s'abat comme une chape sur la ville. La vie, le temps semblent se ralentir sous l'effet de la chaleur !

 

 

Dans la campagne, les rayons de soleil brûlants lèchent les pierres, la rocaille. Des champs de figuiers de barbarie s'étendent de chaque côté de la route et sur le bas-côté la récolte attend l'acheteur qui viendra en prendre livraison.

Malheur à celui qui, par gourmandise, s'arrête déguster un fruit ! Le non initié va s'en souvenir ! C'est tout un art de le peler sans se retrouver les mains lardées de piquants invisibles mais présents. Durant quelques jours ils se rappelleront à lui et lui ôteront l'envie de recommencer.

Arrêtez-vous, le vendeur vous offrira avec le sourire, de quoi satisfaire votre curiosité et vous dégusterez le fruit sans aucun risque !

Sous un arganier, des enfants jouent.

Cet arbre, qu'on ne trouve que dans cette région, ressemble à un olivier. Comme lui, il a les branches tordues, et produit des olives.

La sécheresse qui sévit depuis de longues années a donné au feuillage une couleur grise. Que viennent les pluies d'automne, il retrouvera sa couleur verte signe d'espoir.

 

 

 

Grâce à lui et à un vaste projet, l'économie d'une région pourrait être améliorée.

Les olives sont cueillies, acheminées vers Mesti, à quelques kilomètres pour y être traitées. Les fruits sont séchés, débarrassés de leur écorce. C'est l'amande qui sera grillée, réduite en pâte pour en extraire l'huile d'argan au délicieux goût de noisette. Elle commence à être exportée vers les épiceries fines de nos pays. Produit de luxe, elle a des vertus thérapeutiques reconnues et utilisées en parfumerie.

Les coopératives de traitement sont gérées par des femmes et n'emploient que des femmes, l'ensemble des travaux étant manuel. Associé à cet emploi, un programme d'alphabétisation et d'éducation est organisé, il contribue à une amélioration de la condition féminine en rendant les femmes autonomes.

 

Plus on remonte vers le nord plus la culture est développée, protégée et encouragée. Le regard du touriste est souvent attiré par  les chèvres qui grimpent et s'installent sur les branches pour brouter les feuilles et les épines, il n'est pas rare d'en compter une dizaine telle une grappe, dans un seul arbre ! Les enfants en profitent pour soutirer quelques piécettes aux curieux qui s'arrêtent prendre une photo.

Au village, on vous vantera les vertus de l'amlou, mélange de miel, d'amandes et d'huile d'argan aux propriétés multiples.

La barrière montagneuse franchie, l'air marin nous surprend et le thermomètre perd immédiatement dix degrés, la ville d'Ifni apparaît, nouveau port d'attache !

 

                        Une ville au passé insolite

 

Curieuse histoire que celle de cette ville !

 A la fin du quinzième siècle ou au début du seizième, des marins canariens atterrirent sur les côtes africaines et plantèrent le drapeau de conquérants, l'endroit fut déclaré terre espagnole. Le territoire étant un lieu inhospitalier, ses possesseurs ne s'empressèrent pas de le développer !

Bien des années plus tard, lors du partage du Maghreb, le gouvernement madrilène se rappela l'affaire     ne connaissant pas l'endroit exact de l'atterrissage des conquistadors, on fixa au hasard un point sur la carte et il se l'appropria !

 

 

 

 

Une ville y fut édifiée, enclave espagnole, en terre d'Islam, elle bénéficia pendant de longues années des bienfaits de l'administration étrangère : constructions dans le style ibérique, bâtiments publics typés, enseignement de la langue...

En 1969 l'Espagne restitue la ville au gouvernement du pays.

 

L'architecture coloniale est aujourd'hui dégradée, l'entretien, la remise en état, le maintien des choses en bon état de marche n'est pas la qualité première des marocains. Dommage ! «  La promenade » en corniche qui surplombe l'océan et permet d'accéder à la plage, est protégée par une balustrade en pierres, elle aurait besoin d'une restauration, elle accueille les promeneurs venus profiter du spectacle des surfeurs jouant avec les vagues !

Au village, on peut voir les maisons datant de cette époque, les édifices publics reconvertis pour les besoins de la nouvelle administration. C'est ainsi que le tribunal occupe l'ancienne église !

                                                                                  (à suivre) 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

chrystelyne 29/09/2008 19:25

Tu devrais proposer ton carnet de voyage à l'édition , il est si riche d'enseignement , d'émotions  , de culture partagée  !amicalement chrystelyne

Nicole Coste 01/10/2008 10:54


Le plaisir dont vous me faites part est ma récompense.
Amicalement Nicole


jeanine et rené 29/09/2008 08:05

...encore une fois bravo Nicole, tu vas nous donner envie d'aller au Maroc ! bisous

Nicole Coste 01/10/2008 10:52


Et pourquoi pas? Nicole


Christian Julia 27/09/2008 07:04

il y fait chaud... ça aussi ça fait rêver, surtout en ce moment...tendresse

Nicole Coste 01/10/2008 10:45



Surtout à l'approche de l'hiver! Nicole



michelgonnet 26/09/2008 18:22

À lire et à relire pour le plaisir du "voyage". Merci.Bonne soirée. 

katara 26/09/2008 12:08

On apprend une foule de choses dans cet article Nicole, vraiment très intéressant. J'ai déjà entendu parler de l'huile d'argan, mais je ne connais pas ses vertus. bon week-end à venir. bises

Nicole Coste 01/10/2008 10:43


Les vertus de l'huile d'argan sont nombreuses, est-ce vraiment une huile miracle je ne sais? Nicole


Jaklin 26/09/2008 10:44

Superbe expédition, qui donne envie d'aller faire un tour dans ce pays.

Nicole Coste 01/10/2008 10:40


Surtout si l'occasion se présente n'hésite pas! Nicole