Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 août 2007 3 22 /08 /août /2007 21:26
 
Pour réaliser un reportage, mes élèves ont suivi la rubrique faits divers dans le journal local. Un communiqué les a interpellés. Après enquête et visite nous avons  pu connaître la vie de : SIMBA LE LION.
 
Sur la place du village on dresse un chapiteau. Les badauds s’agglutinent, curieux : il n’est pas courant dans ce coin des Landes de voir apparaître lions, tigres, singes et autres animaux qui animeront le spectacle de la soirée. Les cirques qui sillonnent les campagnes se font rares, les spectateurs blasés aussi. Dans celui-ci une lionne a mis bas et les lionceaux sont une charge supplémentaire. Emu, un restaurateur apporte de la nourriture. Il caresse les « chatons » et une soudaine envie de pouponner l’envahit ! Peut-on abandonner ces lionceaux que guette la famine ? Le propriétaire affirme que les bébés sont sevrés et peuvent sans risque quitter leur mère. Après une nuit peuplée de rêves fous, il ramène un jeune male au foyer.
Surprise du caniche qui se croyait unique objet de l’attention des adultes ! Le chien adopte rapidement ce compagnon de jeu, sensiblement de sa taille. Pendant quelques jours l’âge lui donnera l’ascendance mais très vite le jeune fauve, bien nourri, grossit. Les jeux continuent, la ruse de l’un compense la force de l’autre. Pour que la situation perdure un aménagement du territoire est nécessaire. L’homme entreprend donc de grands travaux : cage dans la cave avec sortie grillagée vers un enclos extérieur lui-même doublement protégé.
La bête grandit, quand le matin les portes s’ouvrent, il pousse un rugissement de joie !
Dans la pinède le cri surprend ! On s’interroge, les langues se délient, on papote chez les commerçants, la rumeur s’amplifie et la maréchaussée enquête. Les experts sont consultés, les légistes aussi :
-          Conditions sanitaires bonnes
-         Sécurité de bon niveau
-         Conditions d’adoption non règlementaires
Le verdict tombe : Samba doit rejoindre un zoo. Très rapidement un hébergement lui est proposé dans les environs. L’histoire se propage, les médias sont alertées : pour ou contre le retour de Samba dans son parc landais ?
Une régularisation administrative permet sa réintégration dans sa famille d’accueil. La bonne volonté de son maître est évidente, il apporte des améliorations au site et retrouve le fauve.
Curieuse, je suis allée rendre visite à Samba.
Dans un parc entourant une villa, dans une clairière de la forêt landaise, j’ai vu un superbe animal à la crinière naissante.  Son regard luisait, il épiait nos gestes et ne semblait pas apprécier notre intérêt pour sa personne ! De bonne grâce il est rentré dans sa tanière et son maître est allé le caresser. Possédant des griffes rétractiles comme le chat, il peut être un compagnon de jeux agréable, mais ne nous y trompons pas, le quadrupède est d’humeur variable, certains jours les récréations sont courtes ou inexistantes !   
Dehors une surprise m’attendait : la promenade de Samba  prolongée  par un deuxième parc séparé, hébergeait une femelle de quatre mois ! Je suis rentrée dans la cage et l’ai prise dans mes bras. Malgré sa fourrure épaisse et soyeuse ce n’était ni une peluche ni un gros chaton !  
Que se passera-t-il lorsque le temps des amours viendra ?   Comment l’amoureux des fauves gèrera-t-il la situation ?
 
 
 
 
 
  
 
 
 
 
 
 
 
 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

chrystelyne 30/08/2007 13:15

Bien belle histoire dont on aimerait connaître le dénouement !chrystelyne

Melenea 28/08/2007 08:22

Voilà une histoire bien contée.... et le propriétaire du fauve a bien du courage...Mél

nicole 24/08/2007 08:17

Cette histoire est vraie, l'enquête et le rencontre ont eu lieu il y a 7ans, depuis j'ai perdu le contact, si j'obtiens des nouvelles je vous en ferai part! nicole

francoise oleron 24/08/2007 06:06

Un"e bien belle histoire tu nous conte pour ce lion, est t'elle imaginaire ou vraieBisousFrançoise

TJ 23/08/2007 22:14

Tu nous tiendras au courant? L'adoption est un acte si délicat...La nature a ses lois que nos lois n'acceptent pas souvent...

Christian JULIA 23/08/2007 06:20

une bien belle histoire que tu nous racontes là! quel moment privilégié