Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 octobre 2009 2 20 /10 /octobre /2009 13:19

 

Pour faire une  soupe de poissons il faut comme dans la chanson, se lever de bonne heure !

-            Aller à marée basse ramasser des vers dans les creux de rocher au fond de gravier. L’opération est longue, il en faut une grande quantité.

La provision d’appâts étant conséquente, choisir un bon poste de pêche sera votre préoccupation. Il est pour cela utile de se fier aux pêcheurs locaux, ils connaissent la côte pour l’avoir minutieusement explorée.

-            S’installer confortablement sur un caillou, un tabouret ou un fauteuil !

Les choses sérieuses vont commencer !

-            Préparer sa ligne,  choisir un hameçon et un fil fin.

-          Bien examiner l’océan, il serait préférable de l’avoir vu lors de la basse mer pour repérer  les rochers sur lesquels vous ne manquerez pas de vous accrochez !

Un peu de chance, de la dextérité et au bout de quelques lancers, bien conseillé par un artiste en la matière, vous sentirez « la touche » et fièrement remonterez votre première prise.  Il vous suffira de renouveler l’exploit autant de fois qu’il sera nécessaire pour obtenir une bourriche bien remplie !

De retour à la maison, vidage et écaillage des bêtes qui seront jetées dans une marmite découpées en gros morceaux. Y ajouter deux tomates pelées, un poivron, deux piments vertueux, un oignon, une carotte, un brin de céleri, ail, sel, poivre et épices (le secret de la réussite est dans l’art de doser les épices), deux verres d’eau et sur le feu. Après les premiers bouillons compter une demi-heure de cuisson.

Passer le tout au moulin à légumes (grosse grille), ajouter du concentré de tomates, goûter, rectifier l’assaisonnement, rajouter de l’eau si nécessaire et refaites bouillir quelques minutes.

Inviter des amis, une bonne soupe se partage !

Avec des croutons aillés, du gruyère râpé, si vous aimez, autour de la marmite fumante, les langues se délieront, la partie de pêche commentée, enjolivée  mais surtout respectée et appréciée.

 

Il existe une version plus rapide de la recette :

-            Donner quelques pièces à un gamin pour qu’il ramasse les vers.

-            Eventuellement aller chez le poissonnier acheter la matière première.

Je ne vous la conseille pas, le résultat final ne sera pas à la hauteur !

Il y manquera ce « je ne sais quoi » qui fera dire à vos convives :

    Cette soupe ? Un vrai délice !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

jeanine et rené 22/10/2009 08:04



oui tu as raison, on peut aussi acheter la soupe en bouteille, mais il manquera toujours le "je ne sais quoi" !! merci Nicole bonne journée et bisous



maryse 21/10/2009 00:51


C'est un peu tard pour que je vienne manger, mais cela sent bon jusqu'ici !


chrystelyne 20/10/2009 21:26


Je ne sais pas pourquoi , là ! d'un seul coup j'ai comme une envie de soupe de poisson ! dis  tu m'invites !

bises
chrystelyne


André, épervier 20/10/2009 13:38


Suite à votre écrit, une invitation fort agréable.

amitiés québécoises,

André, épervier