Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 octobre 2009 4 22 /10 /octobre /2009 17:13

 

 

  Après la soupe je vous convie à la préparation puis à la dégustation d’une paella à la ….marocaine !

Le calendrier des marées vous sera très utile pour choisir le jour de sa réalisation. Une à deux heures avant la marée basse, (vous aurez de préférence choisi une période de grandes marées) vous allez vous transformer en glaneur de grève. Quelques préliminaires s’imposent :

-           des chaussures adéquates, sur les plateaux de rocaille il y a des risques de glissades  sur les algues, les trous peuvent être profonds et dans les failles les rochers dentelés comme une scie  sont un danger pour vos chevilles.

-          Toujours faire face à la mer pour ne pas être surpris par une vague traitresse.

-          Vous munir du matériel nécessaire, épuisette, balance, couteau et crochet. Une sardine, un petit poulpe et un chiffon blanc serviront d’appât.

 Maintenant au travail !

 Les crevettes se prennent en raclant le plafond des cavernes herbeuses, les plus proches de la mer. Ne récolter que la quantité suffisante pour votre plat.

Les bulots se ramassent en fin de la descendante et en limite des plateaux qui ne découvrent qu’à cette occasion.

Les moules sont en ici en grande quantité, il faut les décrocher avec précaution pour  ne pas détruire les naissains.

La recherche des étrilles est la plus amusante. Il faut fourrager  sous les plaques rocheuses pour les débusquer et s’en saisir avant que l’animal ne fuit vers un autre abri et sans que ses pinces ne se vengent sur vos mains.

Plusieurs techniques sont possibles mais je laisse à votre esprit inventif, le soin d’en choisir une !

Si le temps ne vous est  pas compté la chasse aux poulpes réserve bien des plaisirs !

 

Promener un bâton armé d’un chiffon blanc, d’un crabe ou d’un petit poulpe,  dans les trous d’eau présentant des cachettes. Crocheter la bête dès sa sortie. Attention l’animal est coriace, après l’avoir achevée il faut le frapper de nombreuses fois pour l’attendrir. La méthode est cruelle, n’oublions pas que nous sommes des prédateurs et que nous occultons  ces barbaries  lors de la dégustation !

Votre besace est pleine ? De retour au campement c’est le cuisinier qui se met aux fourneaux ! La suite de la recette, vous la connaissez : riz, tomates, poivrons, oignons, et la fameuse poêle qui donne son nom au plat que vous allez confectionner pour vos amis.

La paella est un plat convivial, alors ….à table et bon appétit !  




les connexions étant très longues je ne peux vous laisser de messages sur vos blogs,
je vous remercie de vos visites

Partager cet article

Repost 0

commentaires

danae 04/12/2009 17:22


Je vois que vous avez de bonnes occupations sur ces bords de mer sauvages !
Comme j'aimerais être avec vous !


lamée 29/10/2009 18:31


Et bien après cette pêche on doit avoir l'estomac dans les talons...Lamée


chrystelyne 26/10/2009 13:33



Dommage que l'invitation ne soit que virtuelle , j'irais  bien arpenter en vrai , la grève et partager la paëlla ! mais le  rêve a
aussi du bon, alors  merci  de nous  emmener  avec toi dans tes bagages  !
bises
chrystelyne