Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 janvier 2012 2 24 /01 /janvier /2012 21:27

Ce matin marée basse 9h, coefficient 85, mer relativement calme, ce sont des conditions excellentes pour une pêche à pied.

Sécurité avant tout nous devons être bien chaussés et comme la température est fraîche c'est bien couverts et armés d'épuisette que nous nous dirigeons vers le plateau rocheux.Des bulots se sont aventurés sur les plaques caillouteuses ils seront nos premières victimes!

Avec précaution (les glissades sont interdites) nous avançons vers l'océan. Des ombres furtives animent les trous d'eau, un coup d'épuisette: la récolte est maigre mais quelques crevettes se trémoussent tout au fond! Plus loin un villageois fait une belle récolte, probablement un pêcheur qui les utilisera comme appât pour pêcher le sar qui en raffole!

Nous prospectons systématiquement toutes les cavités et la poche se remplit lentement mais surement!

Des petits poissons se font piéger, en friture ils agrémenteront l'apéritif du soir. 

C'est le début de la remontante, il est temps de chercher crabes et étrilles. Munis d'un crochet nous explorons chaque grotte. Un crabe est délogé. Soudain à côté de moi, un autre ne trouvant pas d'asile où se réfugier, fait le mort. Parfaitement immobile, collé contre sa pierre, il espère passer inaperçu. J'ai failli m'y laisser prendre mais curieuse je tapote sa carapace, il bouge faiblement je veux le saisir et il retrouve alors sa vigueur et me pince! Légitime défense, mais je possède des armes redoutables pour lui et le prend dans mon filet.

Un poulpe ne réussira pas à s'esquiver et finira demain dans une paella.

Le temps avance et la marée monte, il est l'heure de rentrer au campement.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

maryse 25/01/2012 16:21


j'arrive pour l'apéro, pour la friture fraiche bien sûr !