Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 juillet 2012 7 22 /07 /juillet /2012 16:41

002.JPG

 

    Choisir son rocher, le nouveau lieu de vie, ne se fit pas à la légère !

D’abord regarder, écouter, essayer, puis se décider enfin, et construire sa « maison ».

Deux jours y furent consacrés, mais cela vous permit de  faire connaissance avec vos nouveaux compagnons. Ce fut facile, les amitiés se nouent simplement dans la difficulté. Déjà les informations, les conseils, arrivaient.

Le grand jour, le premier lancer, le premier espoir, un beau soleil, et le départ d’une nouvelle vie !
010.JPG

Tout se bousculait dans ta tête, le doute, que tu voulais écarter, sans y parvenir complètement :

Avais-tu choisi la bonne direction pour ta vie d’adulte ?

Une pensée pour tes parents, et …

Plus de questions, on ne se retourne plus, on jette tous ses espoirs dans l’océan !

Cette vie dura plusieurs saisons.

Les premières prises te permirent de reprendre espoir.

Les courbines étaient au rendez-vous.

Après plusieurs lancers, une sensation étrange dans le fil, une sorte de décharge électrique, de faible intensité certes, tu ferres, tu moulines, tu n’oses y croire et pourtant… il est bien là le poisson, celui pour qui tu es venu !

C’était un bon jour, la marée propice, le groupe eut de la réussite. Ce soir le mareyeur remplira sa camionnette. En échange de quelques dirhams, bien gagnés, il donnera le pain, l’eau et les légumes qui complèteront le repas.
P1017647.JPG

 Les derniers touristes, curieux, venaient commenter les prises. Bientôt, ils repartiraient vers leur pays, l’hiver était fini !

Les conversations allaient bon train, l’hospitalité arabe n’est pas un vain mot, vos partagiez le thé, le café, les cigarettes. Serviable avec tes amis, discret mais affable, les compagnons de ton aventure t’aidaient et te faisaient partager leurs connaissances.

Les hommes du village voisin, parcouraient la falaise, en mobylette ou à vélo eux aussi gagnaient ainsi leur pain quotidien. Un jour Chaoui te montra comment lancer ton fil pour le placer au bon endroit. C’était le meilleur pêcheur à des kilomètres à la ronde.pêcheur 5

 

 Vous vous lièrent d’amitié et avec lui « la récolte » fut plus abondante. Devenu vedette à la suite d’une émission de télévision, sa réputation n’était pas surfaite. Il pratiquait son métier avec art, sachant observer la mer et choisir avec précision l’endroit adéquat.

Un accident de travail l’avait rendu borgne : son plomb, lors d’un lancer malheureux, tel un boomerang, était revenu taper son orbite lui ôtant la vue !

 Il t’expliqua comment choisir l’appât qui convenait le mieux selon les vents ou la force de l’océan.

Au fil des années, vous deviendrez comme père et fils.

Partager cet article

Repost 0

commentaires