Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 août 2012 3 01 /08 /août /2012 17:49

 

 

 

 

 

 

Retour au village

 

 

 

Vint le jour où tu estimas qu’il était temps de passer à la deuxième partie du projet.

Un été où le poison se faisait rare, les eaux trop chaudes, tu décidas de rentrer chez toi.

Le balluchon fut vite prêt ! Un taxi te ramena chez les tiens.

Au mois d’août, tu passas de nombreuses heures à interroger les cousins.

-        Comment s’organisaient-ils en France ? Pourraient-ils te loger ? Où travaillaient-ils ?

Ils te décrivirent une vie qui te paraissait le rêve. Electricité, télévision, eau courante, que de choses, non pas inconnues au village mais inexistantes ou presque.

Pour l’électricité il fallait habiter la ville, la télévision ? Avec un générateur on pouvait espérer capter les chaînes nationales.

052.JPG

On découvrait alors le monde ses tentations, ses nouvelles, il semblait que la-bas, tout le monde tournait un bouton et, sans fatigue, sans bruit, la lumière était là !

Les grands magasins, les super marchés, ils ne savaient comment décrire ces espaces où tout peut s’acheter ! Un souk quotidien !

Dans leurs explications dithyrambiques, ils oubliaient de préciser que si tout était à vendre, tout le monde ne pouvait acheter !   

 

Petit à petit, ils comprirent ton intention et essayèrent de t’en dissuader.

Le moment était mal choisi, la situation peu favorable à l’immigration, mais ils ne pouvaient se démentir et nier la légende qu’ils avaient forgée au cours des années !

Ils ne pouvaient, non plus te refuser l’hospitalité quand tu serais en France.

Ta participation au voyage du retour serait la bienvenue, il était de plus en plus difficile d’assumer les cadeaux traditionnels, et les frais du trajet.

 

Ton départ fut programmé, ils t’accompagnèrent pour les formalités administratives. De nombreux allers-retours à Tan-Tan furent nécessaires, rien ne te découragea.

 

Un jour, un matin dès l'aube, ce fut le grand départ vers l'Europe.

Plusieurs années de vie difficile, une seule idée, un seul but: gagner de l'argent et revenir au pays.

Quelques années plus tard, tu étais là chez toi prêt pour un  nouveau départ, une nouvelle vie!

010-copie-1.JPG

Partager cet article

Repost 0

commentaires

jeanine et rené 25/09/2012 22:28


merci chere Nicole, de ton gentil passage, nous avons effectivement visité la Gironde en aout, revu la famille vers Villandraut, et fete l'anniversaire de René au cap Ferret, dans la nouvelle
maison des enfants , nous esperons que tout va bien pour toi et les tiens, grosses bises de nous deux 

danae 15/09/2012 09:54


La vie est rude en france avec toutes sortes de tentations, je crois qu'ils vont être vite déçus ! J'espère que tu vas bien. Je t'embrasse Nicole.

danae 24/08/2012 11:47


Oui ils s'imaginent trouver l'eldorado et ils sont vite déçus. Leur vie plus simple est peut-être la plus vraie, sans chercher à gagner toujours plus pour s'acheter quoi, des gadgets qui ne
servent à rien, qui s'usent et qu'il faut remplacer. Drôle de vie que la nôtre détournée du bonheur. Bises Nicole

jeanine et rené 07/08/2012 08:24


la grande illusion de l'émigration ! merci Nicole, nous esperons que tu vas bien, bisous