Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 novembre 2010 1 29 /11 /novembre /2010 12:29

Certains matins on peut dire : quelle belle journée !

Un peu de brume qui disparaîtra dès que le soleil s’élèvera dans le ciel. Pas de vent, calme, sérénité, le temps semble s’être arrêté.

 

1

 

 Seuls les goélands survolent la crête des vagues et de leur regard acéré scrute attentivement la surface de l’eau. Il y va de leur survie. Si l’un d’eux plonge, attirés par la proie espérée, venus d’ailleurs, tous le rejoignent et la poursuite commence.

 

2

Rien ne leur échappe : le pêcheur qui s’éloigne a peut être abandonné quelques morceaux de sardines. Il ne faut pas négliger cette aubaine, dès que la place est libre les nettoyeurs de la côte sont au travail !

 

3

Gardiens des lieux ils siègent sur les falaises prêts à s’envoler au moindre signe.

4

 

 Soucieux de leur confort ils se placent face au vent qui lisse leur plumage. Le vent qui est leur allié dont ils utilisent la force.

Ils planent sans effort, et animent le paysage.

 

10

Sur la falaise d’autres oiseaux circulent : l’alouette huppée, la bergeronnette, et d’autres dont je ne connais pas le nom :

 

7

 

8

 

003

Partager cet article

Repost 0

commentaires

chrystelyne 02/12/2010 21:12



Les  goélands,l a mer  cela  fait  rêver mais ici aussi le paysage est magnifique , magique, paré  de blanc ! la neige  a  tout recouvert  !


amicalement


chrystelyne