Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 octobre 2013 7 06 /10 /octobre /2013 13:10

" J'AI TOUJOURS AIMÉ LE DÉSERT. ON S'ASSOIT SUR UNE DUNE DE SABLE. ON NE VOIT RIEN. ON N'ENTEND RIEN ET CEPENDANT QUELQUE CHOSE RAYONNE EN SILENCE".

A. de Saint Exupéry. Le Petit Prince

 

Le souvenir de Saint Exupéry plane sur cette région.

Chaque année des "coucous" survolent le ciel au-desssus de nos têtes pour refaire l'épopée vieille d'un siècle qui a ouvert LA LIGNE et permit la livraison du courrier vers l'Amérique du Sud.

Dans le ciel, nullement impressionnés, les goélands font, eux aussi, une démonstration de leur savoir-faire!

 

Cap Juby 2013
Cap Juby 2013
Cap Juby 2013
Cap Juby 2013
Cap Juby 2013
Cap Juby 2013
Repost 0
4 octobre 2013 5 04 /10 /octobre /2013 13:37

La réussite de la pêche à la ligne est soumise aux conditions climatiques, aux marées et à la capacité du pêcheur de choisir le bon endroit au bon moment, avec l’appât adéquat et ….. avec le bon matériel !
Ce matin-là, mer calme, beau temps, premier lancer, première touche, premier poisson. Une palomette appelée aussi hirondelle de mer. C’est un poisson élégant, ses nageoires caudales justifient son deuxième nom et ses couleurs argentées réjouissent l’œil ! La bête étant de taille raisonnable, le pêcheur adapte son matériel et ramène au campement de quoi faire une bonne poêlée.
Deuxième jour, les conditions étant semblables le  théâtre des opérations est cette fois choisi en connaissance de cause. Plusieurs lancers mais … personne ! jusqu’au moment où le bout de la canne s’agite. Le « bonhomme » a compris, le message est clair, une raie s’intéresse au morceau de sardine jeté dans les eaux bleues de l’océan. Laissons-la se sustenter et quand le moment semble propice il est temps de mouliner. L’animal est de belle taille et le fil était prévu pour des prises moins imposantes, il va falloir agir avec délicatesse et intelligemment ! La canne fait un bel arc, le poisson quitte la mer et monte lentement. Il arrive près du terre plein, un mouvement rapide doit le faire faire  atterrir. Hélas ! un craquement sinistre se fait entendre et … plouf ! la canne explose et renvoie l’animal dans son milieu naturel !
C’est la dure loi de la lutte : chacun sa chance !
L’après-midi, nouveau matériel, une préparation plus ciblée et revoilà le champ de bataille ! L’attente est longue, l’ennemie peu décidée à participer au jeu.   Nous allons lever le siège quand  la tête du scion s’agite. Revoilà une partenaire pour un nouvel affrontement ! Cette fois toutes les précautions semblent prises, le pêcheur  laisse la bête se fatiguer au bout du fil puis commence à la soulever. Elle apparaît à la surface : encore plus grosse que la précédente ! Un tour de moulinet, crac le fil casse !
Le pêcheur n’a pas déclaré forfait, le fil sera changé et une raie miroir viendra un jour montrer son visage sur la falaise ! Je vous raconterai !

 

Tribulations du pêcheur des falaises
Tribulations du pêcheur des falaises
Tribulations du pêcheur des falaises
Tribulations du pêcheur des falaises
Tribulations du pêcheur des falaises
Tribulations du pêcheur des falaises
Repost 0
27 septembre 2013 5 27 /09 /septembre /2013 21:12

vendredi 27 septembre

 

Je vous remercie de votre visite et vous offre un coucher de soleil

Coucher de soleil sur l'océan
Repost 0
27 septembre 2013 5 27 /09 /septembre /2013 11:09

Jeudi 26 septembre

Une nouvelle sortie à la lagune de Naîla est programmée.

Il fait un temps superbe, l'eau est calme, le silence troublé seulement par le bruit de moteur d'un bateau, les cris des goélands, du héron qui plonge pour gober un mule!

Depuis deux jours les daurades sont entrées dans le lac à l'occasion des grandes marées. Le bruit s'est répandu et nombreux sont les amateurs qui viennent tenter leur chance! Tous les bateaux sont pris d'assaut et il faut mettre à l'eau ceux qui étaient sur la grêve. Dure tâche! Le flouka est lourd et la manoeuvre n'est pas aisée!

Partagez avec moi cette journée: 

Voir les commentaires

Repost 0
27 septembre 2013 5 27 /09 /septembre /2013 10:59

Mercredi 25 septembre

 

Aujourd'hui soupe de poissons avec le fruit de la pêche d'hier! Pour un puriste il y manque une queue de congre et des poissons de roche qui en amèlioreraient le goût mais ..... elle sera appréciée!

Au village je commande un tajine. J'entre dans le Restaurant Goulimine qui affiche "Poissons frais"!

Comme souvent il est voisin d'une boucherie ce qui permet à son propriétaire d'acheter, au fur et à mesure des commandes la viande pour les grillades, brochettes et tajines!

Damor ne m'a pas encore vue au village, j'ai droit aux salutations rituelles, embrassades, souhaits de bienvenue et échanges d'infos sur la santé des membres de la famille!

 Pour midi un tajine de mouton, avec demi kilo de viande et légumes!

D'accord, d'accord! Pour midi, oui, pas de problème!

Mais à l'heure dite:

Regarde, je l'ai préparé, me dit l'employé, il cuit, dans une demi heure il sera prêt!!

Question d'habitude: "Nous avons la montre, ils ont le temps!"

  et le plat était excellent!

Voir les commentaires

Repost 0
27 septembre 2013 5 27 /09 /septembre /2013 10:49

 mardi 24 septembre

 

 

Falaises escarpées

Rochers découpés

Plateau érodé

la mer, le vent, le sable

ont sculpté

depuis de longues années

ce long trottoir qui longe l'Atlantique!

 

Voir les commentaires

Repost 0
24 septembre 2013 2 24 /09 /septembre /2013 10:57

Un filet sur la grêve, une cabane sur le plateau, c'est là que vit le pêcheur avec son chien. Tous les jours à marée basse il entre dans l'eau pour récupérer son filet et recueillir les poissons. Le travail terminé il faut à nouveau fendre les vagues et ancrer le filet. 

Mer calme, mer démontée,

eaux chaudes ou eaux froides,

marées de jour, marées de nuit

ce sont les forçats de la mer!

Il faudra ensuite vendre le poisson pour espérer gagner quelques dirhams.

Dur métier de pêcheur
Repost 0
22 septembre 2013 7 22 /09 /septembre /2013 10:13

samedi 21 septembre

 

Voulez-vous m'accompagner?

Ce matin une pêche à pied spéciale! Armée de mon seul appareil photo, j'arpente la plage! Patience et silence sont de rigueur!

Vous n'aurez ni les cris des oiseaux

                       ni le bruissement de la mer

                       ni le crissement des coquillages sous les pieds

                       ni le clapotis de l'eau

Mais peut-être saurai-je vous offrir le plaisir des yeux!

Promenade sur la grêve
Promenade sur la grêve
Promenade sur la grêve
Promenade sur la grêve
Promenade sur la grêve
Promenade sur la grêve
Promenade sur la grêve
Promenade sur la grêve
Promenade sur la grêve
Promenade sur la grêve
Promenade sur la grêve
Promenade sur la grêve
Promenade sur la grêve
Promenade sur la grêve
Promenade sur la grêve
Promenade sur la grêve
Promenade sur la grêve
Promenade sur la grêve
Promenade sur la grêve
Promenade sur la grêve
Promenade sur la grêve
Promenade sur la grêve
Promenade sur la grêve
Promenade sur la grêve
Promenade sur la grêve
Repost 0
20 septembre 2013 5 20 /09 /septembre /2013 18:15

Vendredi 20 septembre

Il y a des jours où tout vous sourit!

Ce matin, jour de grandes marées d'équinoxe il faut choisir le balcon qui accueillera le pêcheur. Les appats sont appétissants, le sentier qui descend le long de la falaise ne présente pas d'obstacles, les choses sérieuses peuvent commencer!!

 Une heure et demis plus tard:

 

Une journée de pêche
Repost 0
19 septembre 2013 4 19 /09 /septembre /2013 11:28

Mercredi 18 septembre

 

Sortie à Tarfaya, 100km de traversée du désert! Un seul arrêt possible à mi parcours dans un "café restaurant" qui accueille les routiers et autres.

Nous passons devant la saline ( http://nicole-raconte.over-blog.com/article-15443759.html) en pleine activité. Une descente dans le parc est une promenade agréable mais ... nous connaissons et passons notre chemin.

Tarfaya (http://nicole-raconte.over-blog.com/article-6284833.html) toujours semblable à elle même. La ville de Saint Exupéry au milieu des sables se défend difficilement contre son invasion! Les nouvelles constructions sont nombreuses: bâtiments administratifs et agrandissement du port. La construction d'un parc éolien à la sortie de la ville (le plus grand d'Afrique, dit-on) lui permettra peut-être de sortir de son isolement. Ou bien ce sera la liaison prévue avec les Canaries si proches et pourtant si lointaines!

Une première tentative s'est soldée par le naufrage du Ferry toujours échoué un peu plus au sud!

Il fait un temps superbe! Le soleil darde ses rayons ardents qui brûlent tout ce qu'il atteint!

 

Je vous fais partager ma promenade:

 

 

Tarfaya ville fantôme das les sables!
Tarfaya ville fantôme das les sables!
Tarfaya ville fantôme das les sables!
Tarfaya ville fantôme das les sables!
Tarfaya ville fantôme das les sables!
Tarfaya ville fantôme das les sables!
Tarfaya ville fantôme das les sables!
Repost 0