Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 octobre 2013 5 04 /10 /octobre /2013 13:37

La réussite de la pêche à la ligne est soumise aux conditions climatiques, aux marées et à la capacité du pêcheur de choisir le bon endroit au bon moment, avec l’appât adéquat et ….. avec le bon matériel !
Ce matin-là, mer calme, beau temps, premier lancer, première touche, premier poisson. Une palomette appelée aussi hirondelle de mer. C’est un poisson élégant, ses nageoires caudales justifient son deuxième nom et ses couleurs argentées réjouissent l’œil ! La bête étant de taille raisonnable, le pêcheur adapte son matériel et ramène au campement de quoi faire une bonne poêlée.
Deuxième jour, les conditions étant semblables le  théâtre des opérations est cette fois choisi en connaissance de cause. Plusieurs lancers mais … personne ! jusqu’au moment où le bout de la canne s’agite. Le « bonhomme » a compris, le message est clair, une raie s’intéresse au morceau de sardine jeté dans les eaux bleues de l’océan. Laissons-la se sustenter et quand le moment semble propice il est temps de mouliner. L’animal est de belle taille et le fil était prévu pour des prises moins imposantes, il va falloir agir avec délicatesse et intelligemment ! La canne fait un bel arc, le poisson quitte la mer et monte lentement. Il arrive près du terre plein, un mouvement rapide doit le faire faire  atterrir. Hélas ! un craquement sinistre se fait entendre et … plouf ! la canne explose et renvoie l’animal dans son milieu naturel !
C’est la dure loi de la lutte : chacun sa chance !
L’après-midi, nouveau matériel, une préparation plus ciblée et revoilà le champ de bataille ! L’attente est longue, l’ennemie peu décidée à participer au jeu.   Nous allons lever le siège quand  la tête du scion s’agite. Revoilà une partenaire pour un nouvel affrontement ! Cette fois toutes les précautions semblent prises, le pêcheur  laisse la bête se fatiguer au bout du fil puis commence à la soulever. Elle apparaît à la surface : encore plus grosse que la précédente ! Un tour de moulinet, crac le fil casse !
Le pêcheur n’a pas déclaré forfait, le fil sera changé et une raie miroir viendra un jour montrer son visage sur la falaise ! Je vous raconterai !

 

Tribulations du pêcheur des falaises
Tribulations du pêcheur des falaises
Tribulations du pêcheur des falaises
Tribulations du pêcheur des falaises
Tribulations du pêcheur des falaises
Tribulations du pêcheur des falaises

Partager cet article

Repost 0

commentaires