Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 novembre 2015 7 29 /11 /novembre /2015 19:14

D'El Ouatia à Tarfaya, comme un long trottoir, la N1 longe et surplombe l'Atlantique. Les falaises battues et rongées par les vagues plongent dans les eaux sombres.

Autrefois colonisées par les pêcheurs dans des habitats précaires, elles restent aujourd'hui symboles de rêves et d'espoir pour tous ceux qui aiment la pêche à la ligne.

Sillonnées par les marocains à mobylette, équilibristes malgré eux, la scella (hotte) sur le dos, la canne pointée vers l'horizon, ils partaient à la conquête de leur gagne-pain.

Aujourd'hui voitures , tentes jonchent le plateau caillouteux et parfois .... surprise! la courbine (maigre), poisson mythique du sud est au rendez-vous. Les téléphones grésillent (le téléphone arabe a progressé!) la chasse, pardon la pêche est ouverte!

Se déplaçant en bancs, les courbines sont rarement seules! La fête commence. Les khanouns (réchauds en terre) sont activés, l'eau dans les bouilloires chante: le thé se prépare.

Moment d'espoir qui, on l'espère se renouvèlera souvent!

Les falaises
Les falaises
Les falaises
Les falaises

Partager cet article

Repost 0

commentaires