Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mars 2015 3 18 /03 /mars /2015 10:46

Je ne sais pas ! Trop tôt pour faire des projets et nos vacances ne sont pas terminées ! Certes nous prenons le chemin du retour mais il nous reste quelques jours pour voir et vivre de nouvelles aventures.

Calme dans le camping car, les pensées de chacun volent vers ces derniers jours, virevoltent, se remémorent et

Qui aurait pensé que nous rencontrerions ces gens que nos prédécesseurs dans la maison connaissaient ? C’est Bénédicte qui rompt le silence.

Il faut leur écrire et téléphoner à Papou et Mamou, l’hiver prochain ils doivent aller les voir !

Les enfants, le voyage continu ! Nous rentrons au camping et demain direction Tiznit célèbre pour ses artisans  bijoutiers !

Et si nous allions à Fort Bou Jerrif ? dit soudain papa à la sortie de la ville. Nous pourrions y passer la nuit.

 Un concert d’approbation ! Rien de mieux pour oublier le spleen qui nous tenait que de faire de nouveaux projets !

La piste d’accès à cet ancien fort est caillouteuse, durant neuf kilomètres nous sommes secoués, brinquebalés mais les paysages sont grandioses ! Pour ne pas abimer la mécanique, papa roule lentement et ce n’est que quelques heures plus tard que nous apercevons l’esplanade sur laquelle est construite une auberge-hôtel. Installation rapide, repas vite avalé et à la découverte de l’environnement ! La randonnée nous conduit à l’ancienne forteresse militaire puis au bord de l’oued.  Plus loin des champs de figuier de barbarie s’étendent à perte de vue. Cela nous rappelle les explications données par maman quelques temps auparavant : utilisées pour fabriquer des huiles et des crèmes de beauté, les figues sont devenues objet de culture !

La soirée est calme, les parents doivent dormir, une longue route nous attend demain !!

Très vite, nous sommes repris par la découverte de ce beau pays. Sur le bas côté de la route nous croisons parfois des hommes couchés contre une borne. Qu’attendent-ils ? Le bus pour aller faire des courses ? Un ami ?

 Un arrêt à Tiznit! Hum ! Maman et Bénédicte sont très intéressées !! Tiznit la pré-saharienne est entourée par six kilomètres de remparts. Une visite dans la Médina  nous replonge dans la vie des autochtones. Nous flânons dans les ruelles étroites, protégées de la chaleur. De nombreuses échoppes proposent des créations en argent et papa ne résiste pas : maman et Bénédicte seront gâtées ! Ici, le marché aux légumes : odeurs, couleurs nous ravissent ! C’est l’occasion d’utiliser nos nouvelles connaissances : avec nos amis nous avons appris à compter et mémorisé quelques mots !

Salam alekoum, Zouz matichas (bonjour deux tomates)

Choukran ! (merci)

Bénédicte pouffe mais … le marchand a compris et je suis très fier !

Essaouira est le but de l’étape de ce jour. A la sortie d’un virage une bourgade apparaît toute blanche. Le chemin de ronde, flanqué de créneaux garde l ‘ancienne Mogador   . L’heure est propice aller à la rencontre des créateurs.  Très cosmopolite,  elle a connu sa période hippie et reçu des musiciens célèbres de l’époque.

Comme toujours maman en a appris l’histoire  et nous raconte : ici arrivaient les caravanes venues d’Afrique, transportant or et épices, on la surnommait le port de Tombouctou.

Errer dans la médina, muser dans les petites rues ….

 Regarde ! Juste plaisir des yeux !

Des coffrets en thuya, chefs d’œuvre de marqueterie, des galeries de peinture, la tentation est à chaque coin de rue ! Dur de résister ! Nous avons encore des cadeaux à faire, le choix est difficile !

Une promenade sur le port où le ballet des mouettes accompagne le retour des barques de pêcheurs. Des sardiniers préparent leur prochaine sortie, nous ne pouvons repartir sans acheter quelques poissons pour le repas du soir !

 Oh ! Regarde ! Des crabes !

 Non, ce sont des araignées !   

 Finalement c’est dans une gargote du port que nous dégusterons une bonne friture !

Partager cet article

Repost 0

commentaires